Faire mouche avec ses mails

Nous recevons tellement de mails que nous les lisons de moins en moins.
Difficile dans ces conditions de faire ressortir son offre parmi tant de messages. Il existe pourtant de nouveaux moyens pour améliorer la délivrabilité des mails et augmenter ses chances que son message soit lu.

Le problème des spams

Les éditeurs de logiciels anti-spam sont contents. Avec la multiplication des mails, les gens ont besoin d’un outil pour distinguer le bon grain de l’ivraie.
Il suffit de laisser traiter son adresse mail dans un formulaire à l’air innocent et hop, le voilà attrapé par une liste qui sera ensuite copiée et vendue à de nombreux marketeurs.

Vous allez alors recevoir des mails vous proposant mille et un produits qui ne vous intéressent pas : des spams. C’est là où un logiciel sera le bienvenu. Celui-ci  passe chaque mail arrivant dans votre boîte aux lettres et il peut déterminer à l’aide de signes si c’est un spam. Les mails détectés comme spam seront déplacés dans un répertoire spécifique ou tout simplement supprimé, à votre choix.

Comment dans ces conditions, délivrer un message à ses clients sans finir dans la corbeille ?

Pour passer les filtres et toucher des internautes qui sont des prospects, il faut obtenir l’accord de l’internaute.

Les lettres d’information

L’internaute qui vient sur votre site et prend le temps d’en parcourir le contenu est intĂ©ressĂ© par ce que vous proposez. Offrez-lui de s’abonner Ă  votre liste de diffusion. A l’inscription, il donne son accord pour recevoir des mails de votre part. Vous lui enverrez rĂ©gulièrement une lettre d’information avec vos actualitĂ©s et vos dernières offres.
A partir du moment de son inscription, il reçoit les nouvelles lettres d’informations.

De multiples outils assurent la gestion d’une lettre d’information, que ce soit par internet (rapidmail.fr, poplist.fr, emailposte.com, …) ou couplé à votre outil de gestion de contenu (le plugin knews pour WordPress par exemple). Ces outils permettent :

  • la gestion des abonnements et dĂ©sabonnements en fournissant un code Ă  coller sur votre site internet pour que l’internaute puisse saisir son adresse mail,
  • la crĂ©ation des lettres d’informations, soit avec un outil de saisie et de mise en page de texte, soit lorsque l’outil est associĂ© Ă  votre outil de gestion de contenu, en faisant le lien avec vos articles qui sont alors automatiquement intĂ©grĂ©s dans la lettre d’information. Vous crĂ©ez alors un modèle de lettre d’information dynamique qui viendra chercher son contenu dans votre site internet,
  • l’envoi des lettres, vous dĂ©cidez de l’envoi de chaque lettre Ă  une ou plusieurs listes d’abonnĂ©s, avec une lettre d’information dynamique l’envoi peut ĂŞtre programmĂ© Ă  Ă©chĂ©ance fixe : tous les mois, toutes les semaines, …,
  • le suivi des statistiques pour savoir combien d’abonnĂ©s ont cliquĂ© sur un lien de votre lettre d’information.

Les campagnes

Pour aller plus loin, des outils proposent de créer des campagnes de mailing : aweber.com, mailchimp.com, sg-autorepondeur.com. Comme pour la liste de diffusion, l’internaute s’inscrit en saisissant son adresse mail. Ensuite il reçoit une série préprogrammée de mails. Chaque nouvel abonné recevra la même série, à partir du mail n° 1.

L’avantage par rapport à la lettre de diffusion est que chaque abonné reçoit les mêmes informations dans le même ordre. Avec les campagnes, vous pouvez par exemple programmer un cours par mail où l’abonné reçoit un mail par jour lui délivrant le contenu petit à petit.

Transformer les prospects en clients

On dit qu’une personne sera réceptive à votre message quand elle l’aura entendu 7 fois.

Avec les lettres de diffusion et les campagnes, vous aurez l’occasion :

  • de toucher des personnes intĂ©ressĂ©es par votre offre
  • d’être visible au moins 7 fois et plus

Voilà qui va certainement augmenter vos ventes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>