3-Le contenu

Le contenu, c’est toute l’information lisible sur le site. C’est ce contenu qui va inciter les internautes à venir et à rester sur votre site.
La qualité, l’originalité et la fraîcheur du contenu sont des critères importants pour un bon positionnement sur les moteurs de recherche.

Comment déterminer le contenu ?

Définir son site c’est d’abord décrire son contenu. Tout ne sera pas fixé au moment de l’écriture du cahier des charges mais vous devez avoir une idée de ce qu’on va y trouver.

Il y a plusieurs type de site : le site vitrine, le blog, l’e-commerce, le site de services, le documentaire, …

Le contenu sera parfois clairement déterminé par votre objectif. Si vous souhaitez vendre, le cœur du site sera le catalogue de vos produits. Si vous avez des photos à mettre en ligne, le contenu sera composé de ces photos. Il restera à déterminer la façon dont elles seront accessibles.

Quel type de site ?

Entre le site vitrine, qui présente votre activité et incite l’internaute à vous contacter, et le blog, où l’information est plus personnelle et fraîche, le choix tient plus de votre personnalité et du temps que vous avez à consacrer à votre site.

Actuellement, un nouveau site commercial est rarement une vitrine de quelques pages. Il apporte des contenus et/ou des services. Les contenus sont là pour prouver votre expertise, rassurer l’internaute et susciter la relation.

Le blog est plus indiqué pour des personnes indépendantes qui souhaitent communiquer sur leur expertise. Les moteurs de recherche aiment les contenus neufs, c’est pourquoi les blogs sont mieux référencés que les sites vitrine.

Mais il exige des publications régulières. Le blog permet l’interaction avec les internautes car ils peuvent commenter vos écrits, vous poser des questions, auxquelles vous répondrez bien sûr.

Le positionnement

A vous de définir quels sont les contenus qui vont intéresser les internautes qui viennent sur votre site. Prenez en compte ce qui existe déjà sur internet afin de trouver une ligne directrice un peu différente. N’ayez pas peur d’être spécifique pour être mieux référencé sur votre expertise.
Par exemple, un garagiste pourra parler de l’entretien des voitures hybrides plutôt que de l’entretien auto en général.

 

Astuce : j’utilise toujours le mind mapping pour ordonner mes idées en identifiant les contenus pertinents, et en les organisant en rubriques.

 

Une fois votre contenu établi, vous pouvez passer à l’étape de la rédaction de votre cahier des charges concernant les

 

Eléments de contenu

 

Architecture du site

Ce paragraphe de votre cahier des charges décrira les rubriques de votre site internet. Deux ou trois niveaux de rubrique suffisent. Au premier niveau, le maximum couramment appliqué est de 6 rubriques.

Veuillez à équilibrer le contenu de vos rubriques en répartissant équitablement les informations que vous allez publier.

Dans ce paragraphe, vous pouvez expliquer votre vision de la page d’accueil de votre site internet. Donnant la première impression, cette page particulière doit expliquer votre activité en un coup d’œil. Les informations importantes seront placées judicieusement sur la page. Attention à ne pas surcharger, la page doit rester compréhensible et présenter suffisamment d’espaces vides pour laisser respirer l’internaute.

Donnez les éléments de la page d’accueil et laissez à votre prestataire le soin de les mettre en valeur.

Navigation

Dans ce paragraphe vous expliquerez comment on navigue à l’intérieur de votre site internet. A partir de la page d’accueil, recensez comment on accède aux autres contenus, quels sont les différents modes d’entrée à l’information.

La plus commune est le menu principal, mais il peut aussi y avoir une liste en barre latérale, des images ou des boutons cliquables, des liens dans le contenu ou sous forme de listes, un nuage de tags, …

Regardez sur internet les pratiques des autres sites, pour vous en inspirer.

Graphisme

Ces éléments sont vos couleurs, votre logo, vos icones, bref, tout ce qui vous identifie. Le graphisme donne l’ambiance d’un site. Il doit faciliter le passage de votre message de façon visuelle.

Il doit être cohérent avec vos produits et avec le type de prestations que vous offrez.

A vous d’estimer quelle part de créativité vous laissez à votre prestataire. Certains peuvent même créer (ou recréer) votre identité visuelle si vous le souhaitez.

Les mentions obligatoires

Ce sont les informations qui devront obligatoirement figurer sur votre site internet. Le plus sûr est de les faire rédiger par un spécialiste du droit. Le plus simple de de s’inspirer des mentions légales d’autres sites pour écrire les vôtres. Vous pouvez aussi confier cette tâche à votre prestataire.

Consulter le site de la CNIL pour des informations utiles sur les mentions concernant le recueil de données.

Les différents  qui sont détaillés sur le site Légifrance dans le texte de la loi pour la confiance dans l’économie numérique.

En général, il faut faire figurer :

  • Le nom du directeur de publication
  • Nom / numéro RCS / numéro d’inscription au répertoire des métiers
  • Dénomination ou raison sociale, adresse
  • Nom et adresse de l’hébergeur

 

Si vous enregistrez des informations personnelles, vérifiez la règlementation qui s’applique pour votre cas. Pour une simple inscription à une newsletter, un texte standard suffit afin d’informer l’internaute de son droit de rétractation.

 

Pour les sites émanant d’organismes publics, des mentions concernant l’accessibilité du site devront être présentes. L’obligation de rendre les sites accessibles selon le « Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations » est effective depuis mai 2012.

[note color= »#cee2e7″]

Checklist !

Votre cahier des charges contient-il ?
[list style= »check »]

  • le nom des rubriques et sous-rubriques (3 niveaux et 6 rubriques par niveau maximum)
  • un descriptif des informations importantes de votre page d’accueil et sa composition
  • un inventaire des modes de navigation dans les contenus
  • les composantes de votre charte graphique
  • vos souhaits en terme de rédaction des mentions légales et de respect des contraintes règlementaires [/list]

 

Si tout est coché, vous pouvez passer à l’étape suivante : les fonctionnalités du site.[/note]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>